Les objectifs de compétences visés

    1. Pratiquer la médiation par l’animal selon la charte éthique de cette spécialisation.

    2. Etablir un constat des besoins spécifiques en fonction des publics accueillis.

    3. Monter un projet tenant compte du :

      • contexte géographique, du public, du type de structure,

      • des objectifs, de l’organisation des séances,

      • des différents moyens à mobiliser,

      • d’identifier les financements,

      • de constituer les modalités d’évaluation.

    4. Être capable de créer des outils et des supports pédagogiques.

    5. S’adapter aux différents publics en fonction des pathologies, de l’âge ou des caractéristiques environnementales et sociales des bénéficiaires.

    6. Distinguer les outils de communication verbaux et non verbaux.

    7. Comprendre et savoir interpréter les attitudes comportementales des différentes espèces d’animaux.

    8. Différencier les émotions (celles de l’intervenant et des bénéficiaires) dans un groupe ou lors de séances individuelles.

    9. Identifier les caractéristiques biologiques, sociologiques, physiologiques et comportementales des animaux mobilisés en séance de médiation (ACACED).

    10. Appliquer les mesures sanitaires et la réglementation en vigueur.

    11. Respecter la loi relative aux droits des animaux.

    12. Valider les compétences du binôme chien médiateur et intervenant.

    13. Mobiliser les cinq casquettes de l’entrepreneur

      1. les ressources humaines et l’organisation,

      2. le commercial,

      3. l’intendance des animaux,

      4. la gestion et la comptabilité,

      5. la stratégie de l’entreprise.

    14. Etablir la fiche de poste du référent en médiation par l’animal en tant que salarié.

    15. Utiliser les outils de communication informatiques.